Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Autour de la dette publique : 4e rencontre - Université Angers

Autour de la dette publique : 4e rencontre

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

Europe : la réciprocité dans l’ouverture des frontières au service des entreprises

Le 22 mars 2013

visuel de l'affiche : image du sigle euro

Soirée d’études et de débat organisée par le Club « Action Publique », la Faculté de droit, d’économie et de gestion de l’Université d’Angers et le Centre de recherche juridique et politique « Jean Bodin ».

De 17h à 20h
Amphi. Tamaris | 3e étage
Faculté de droit, d’économie et de gestion | 13 allée François Mitterrand |
Université d’Angers | Campus Saint-Serge

 

Maître Paul Lignières est docteur en droit, avocat à la Cour de Paris, Managing Partner du cabinet Linklaters, responsable du département Droit public/Partenariat public-privé du bureau de Paris de ce cabinet, ancien Senior Private Sector Specialiste à la Banque mondiale (Washington DC). Il est intervenu dans un nombre important de privatisations et d’ouvertures de capital d’entreprises publiques telles que La Poste, GDF, SANEF, Aéroports de Paris, fusion GDF-SUEZ, fusion Transdev-Veolia Transport, Semmaris (Rungis), ainsi que dans de nombreuses fusions-acquisitions dans des secteurs régulés (infrastructures, énergie, défense, utilities). Il a conseillé l’État dans le cadre du plan de relance et est intervenu notamment dans les financements de projets et partenariats public-privé (PPP) suivants : mine de Koniambo, centres hospitaliers de Douai et des Quinze-Vingt, PPP dans les secteurs de la défense et ferroviaire (GSM-R, LGV SEA, LGV BPL, LGV CNM), en particulier pour la Caisse des dépôts et consignations ou Réseau Ferré de France.

Il a écrit de nombreux ouvrages et études de droit public dont « Partenariats public-privé » aux éditions LexisNexis en 2005.

Il est l’auteur d’un livre très remarqué « Le temps des juristes. Contribution juridique à la croissance économique » paru aux éditions LexisNexis, collection « Essais » en novembre 2012. Comme l’indique, dans la préface, Jean-Bernard Auby, professeur à Science Po paris et directeur de la Chaire « Mutations de l’Action Publique et du Droit Public », « on soupçonne l’État-providence d’avoir atteint une sorte de pointe extrême et l’on sent bien que l’on ne peut en sortir s’en s’adossant à l’Europe. Le problème, c’est qu’elle aussi, est en crise. Elle est en crise pour de nombreuses raisons, dont certaines sont évidemment politiques, et tiennent à son extension un peu rapide, aux faiblesses évidentes de son mode de gouvernement, à la faible adhésion politique des peuples, etc., mais dont d’autres sont beaucoup plus concrètes, ce qui veut dire qu’elles sont peut-être plus aisément surmontables. Il y a une sorte d’angélisme européen, une sorte d’admiration extatique par l’Union européenne des valeurs dont elle est porteuse, qui l’incline à croire que tout le monde se ralliera naturellement à ces valeurs parce qu’elles conspirent au bien de l’humanité, qu’il s’agisse de la lutte contre le changement climatique, de l’ouverture du commerce international ou de la protection des droits fondamentaux. Le corollaire de cette vision sympathique est que l’Union européenne s’impose des standards élevés dans tous ces domaines tout en plaçant son économie en compétition de plus en plus ouverte avec des systèmes qui n’ont de loin pas les mêmes exigences. L’Europe, nous dit Paul Lignières, ne cessera de désespérer les citoyens européens, parce qu’elle leur laissera entrevoir un renouveau industriel et une nouvelle prospérité, que si elle sait imposer de la réciprocité. Par exemple, en matière d’ouverture des marchés publics, où les déséquilibres sont flagrants ».

 

PROGRAMME


Madame Michèle FAVREAU
, Doyen de la Faculté de droit, d'économie et de gestion
Accueil et présentation des interventions

Monsieur Michel PIRON, Député de Maine et Loire, co-président du Club « Action Publique »
Présentations du club et observations préliminaires

Monsieur Antony TAILLEFAIT, Professeur des universités en droit public et doyen honoraire de la Faculté, co-président du Club « Action Publique »
Présentation de maître Paul Lignières et observations sur la standardisation comptable et bancaire en Europe : quelles réciprocités avec les États tiers

La réciprocité dans l’ouverture des frontières européennes au service du développement des entreprises
Par Maître Paul LIGNIERES

Échanges avec la salle


INFORMATIONS

 

Soirée d'études et de débats ouverte à tout public, aux universitaires, professionnels, étudiants

 

Contact :

Monique Bernier (monique.bernier @ univ-angers.fr)

 

téléchargement du programme