fr | en

Séparés par des virgules

L’UA bien placée au concours Cassin

Début avril, à Strasbourg, l’équipe de l’UA a pris la 8e place du concours René-Cassin, plus ancienne épreuve francophone de plaidoiries sur le droit européen des droits de l'Homme.

Les trois étudiantes de l'UA, avec leur coach
Les trois étudiantes de l'UA, avec leur coach
Louise Roche, Juliette Menanteau et Marion Nocquet ont représenté l’Université d’Angers lors de la 34e édition du concours René-Cassin. Pour les trois jeunes femmes, inscrites en 1re et 2e année du master Droit international et européen, l’aventure a débuté dès le mois d’octobre 2018. Avec leur coach Thomas Onillon, doctorant et candidat de l’édition 2017 du « Cassin », elles ont planché sur un cas fictif mettant aux prises une entreprise multinationale et des syndicalistes.

8e sur 52

Fin janvier, le trio a envoyé son mémoire aux organisateurs du concours, comme 51 équipes françaises, mais aussi belges, suisses, néerlandaise, biélorusse…

Seules 32, dont celle de l’UA, ont été admises à participer à la phase orale qui s’est tenue du 3 au 5 avril à Strasbourg, centre des institutions européennes.

Après plusieurs plaidoiries, l’équipe angevine s’est hissée à la 8e place du concours, remporté cette année par l’Université Paris II Panthéon-Assas.

Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires

Scroll