Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Équi-meeting infrastructures - Université Angers

Équi-meeting infrastructures

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

Un colloque pour penser les infrastructures équestres de demain

Du 6 octobre 2014 au 7 octobre 2014

affiche équi-meeting

Durant deux jours, l’Université d’Angers, l’Institut français du cheval et de l’équitation (IFCE) et le pôle de compétitivité Hippolia organisent un colloque international au Lion-d’Angers. Cet « Équi-meeting infrastructures » réunira des chercheurs et acteurs de la filière équine concernés par les influences de la conception et de l'exploitation des installations équestres sur le comportement et le bien-être du cheval.

En mai 2012, l'UFR ITBS et l'IFCE réunissaient, à Saumur, scientifiques et acteurs de la filière équine autour de la problématique du tourisme. Deux ans plus tard, un nouvel Équi-meeting est organisé en Anjou, au Haras national du Lion-d'Angers, sur le thème des infrastructures. Au programme : une vingtaine de conférences données par des spécialistes internationaux (10 nations représentées), des ateliers thématiques réunissant chercheurs et entrepreneurs, et, des visites de structures équestres innovantes.

La conception et l'équipement des centres équestres sont soumis à un ensemble de contraintes disparates. Les bâtiments doivent concourir au bien-être, à la santé, à la performance des animaux qu'ils abritent. Mais doivent aussi être adaptés à l'accueil du public (les pratiquants), être pensés pour assurer la sécurité des salariés (soigneurs, entraîneurs...), sont soumis à des contraintes économiques, de productivité, des normes... « Certaines exigences exprimées dans le cadre de la réglementation s'appliquent à tous types de bâtiments. Mais, parfois, elles sont inconnues des professionnels de la filière, voire incompatibles avec le bien-être des chevaux », constate l'un des organisateurs, David Bigaud, enseignant-chercheur en génie civil de l'Université d'Angers. Le responsable du Master Maintenance immobilière et sécurité cite en exemple certaines normes énergétiques : renforcer l'isolation d'une écurie peut altérer la qualité de l'air interne, chargé de particules de foin en suspension et autres gaz émanant du fumier, et, in fine, impacter la santé des animaux et des hommes.

Confronter les regards

L'un des buts de ce nouvel Équi-meeting est de « réfléchir collectivement » à l'amélioration des infrastructures équestres. Pour ce faire, le colloque commencera par dresser un état des lieux de l'existant (architecture des installations et approche environnementale). Les enjeux entourant les utilisateurs (les publics et les salariés) seront également abordés : ergonomie des constructions, santé et sécurité des personnes. Une partie du programme sera consacrée au bien-être, à la santé de l'animal et à l'hygiène.

Plus de 250 personnes sont attendues : des architectes, des maître d’œuvre, des professionnels du cheval, des scientifiques de diverses disciplines, des étudiants... « L'objectif est aussi de rapprocher des communautés qui se connaissent peu », explique David Bigaud. L'approche pluridisciplinaire et interprofessionnel doit permettre une meilleure diffusion des innovations. « Certains outils existent déjà et pourraient facilement être adaptés au monde du cheval ». Les échanges devraient également mettre en lumière « des manques, des champs thématiques où on va devoir pousser les recherches ».

Télécharger le programme complet de l'Équi-meeting infrastructures


Renseignements : David Bigaud
david.bigaud @ univ-angers.fr

Pratique

  • Les 6 et 7 octobre 2014
  • Inscriptions possibles sur place
  • Gratuit pour les étudiants et personnels de l'UA

Organisateurs et partenaires

L'Équi-meeting infrastructures est organisé par :










Avec le soutien du :